vendredi 08 octobre

Amasis (569-526) et le vase d'or

Amasis était de basse condition, et à cause de cela peu considéré de quelques-uns des grands de la cour. Il leur donna une leçon publique qui fit tomber les préventions. Parmi les objets précieux qui lui appartenaient se trouvait un bassin d'or où lui et ceux qui mangeaient à sa table avaient coutume de se laver les pieds. Il ordonna qu'on le mît en pièces et qu'on en fît la statue d'un dieu ; puis il plaça cette statue dans l'endroit le plus apparent de son palais. Personne ne manqua d'aller adorer l'image divine. Alors Amasis les... [Lire la suite]

mardi 05 octobre

Musée du Caire

Si vous allez en Egypte, ou si quelqu'un y va ; achetez ce livre. C'est LA bible du Musée du Caire. Il n'y a pas de mots pour le décrire, il est tout simplement splendide ! Cerise sur le gateau, on le trouve écrit dans toutes les langues.
Posté par choupanenette à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 02 octobre

Psammis et Apriès (595-569) ; révolte d'Amasis

Le successeur de Néko, Psammis (Psamétik II), ne régna que six ans et mourut au retour d'une expédition contre les Ethiopiens (589). Apriès (Ouhabrâ), qui vint après lui, combattit les Sidoniens, les Tyriens et les Cypriotes. Il voulut soumettre aussi les Grecs de Cyrène, mais cette expédition échoua. Les soldats crurent qu'il les avait envoyés là dans le dessein de les faire périr, et se révoltèrent contre lui. Il fit partir, pour les apaiser, un de ses officiers, Amasis (Ahmès). Tandis que ce chef les exhortait à rentrer dans le... [Lire la suite]
mercredi 29 septembre

Rois Ethiopiens

Au milieu de 23eme dynastie qui régnait à Tanis, un roi de Napata, jadis capitale de la Nubie égyptienne, Piânkhi-Meïamoun, descendant des grands prêtres d'Ammon, s'empara de Thèbes, de Memphis, et constitua un royaume éthiopien qui s'étendit des sources du Nil bleu aux bouches du fleuve, sans toutefois supprimer une foule de petites principautés vassales. Un de ces chefs, Bokenranw, le Bocchoris de Grecs et le fondateur de la 24eme dynastie, à Saïs, lutta d'abord victorieusement contre ses rivaux ; mais, attaqué par l'Ethiopien... [Lire la suite]
dimanche 26 septembre

Escalade le la pyramide de Chéops

Les pyramides sont, comme on le sait des monuments de l'ancienne Egypte, qui servaient de sépulture royale. Les plus célèbres sont celles de Chéops, de Chéfren et de Mykérinos. Chéops ou Khoufou était un roi de la 4e dynastie. La pyramide qu'il fit élever est la plus grande de toutes.
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 22 septembre

Ramsinit

A partir de ce prince, la splendeur des pharaons décline, l'obscurité augmente ; mais les prêtres plaçaient dans ces ténèbres, à défaut d'histoire réelle, des légendes qu'ils contèrent à Hérodote.Un des rois de la vingtième dynastie, lui dirent-ils, Ramsinit, avait de très grandes richesses ; pour les mettre en sûreté, il fit élever un édifice en pierre, dont un des murs était hors de l'enceinte du palais. L'architecte, qui avait de mauvais desseins, arrangea une des pierres avec tant d'art, que deux hommes ou même un seul pouvaient... [Lire la suite]

samedi 18 septembre

Le crocodile et le voleur

Un voyageur anglais raconte en effet qu'il tua, en Egypte, sur les bords du Nil, un crocodile de grande taille, dans l'estomac duquel il trouva :- Une boucle de ceinture, une boucle de pantalon, quatorze boutons en métal, une paire de boutons de manchettes, soixante-treize clous de souliers, quarante-trois oeillets de chaussures, un couteau à six lames, une bourse en métal contenant des pièces de monnaie anglaise, trois bagues en or ornées de brillants, un chronomètre en métal, un étui à cigarettes et une boîte d'allumettes en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 14 septembre

Les bouches du Nil

Les fleuves ont à leur embouchure la plus grande masse de leurs eaux. Contrairement à ce principe, le Nil diminue à mesure qu'il approche de la mer, parce qu'il reçoit en Egypte aucun affluent et qu'il y alimente de nombreux canaux de dérivation. Des cataractes de Syène, si célèbres dans l'antiquité et qui pourtant n'étaient pas bien terribles, jusqu'à Memphis, le Nil coule dans un seul lit. A la pointe du Delta, il se sépare et va se jeter dans la mer par des embouchures dont le nombre a souvent varié. Les anciens en connaissaient... [Lire la suite]
vendredi 10 septembre

Aspects divers de l'Egypte

"Les champs du Delta offrent trois tableaux différents, selon les trois saisons de l'année égyptienne. Dès le milieu du printemps, les récoltes déjà enlevées ne laissent voir qu'une terre grise et poudreuse, si profondément crevassée, qu'on ose à peine la parcourir. A l'équinoxe d'automne, c'est une immense nappe d'eau rouge et saumâtre, du sein de laquelle sortent des palmiers, des villages et des digues étroites qui servent de communication. Après la retraite des eaux, on n'aperçoit plus, jusqu'à la fin de la saison, qu'un sol... [Lire la suite]
mardi 07 septembre

Inondations péridiques du Nil

Chaque année, presque à jour fixe, du 20 juin au 1er juillet, ce fleuve grossit peu à peu durant cent jours; franchit ses rives dans la moyenne Egypte et dans le Delta et se répand sur tout le pays jusqu'à la fin de septembre, imbibant la terre d'une quantité d'eau qui, avec les rosées abondantes des nuits, suffit pour nourrir les plantes le reste de l'année. A partir du commencement d'octobre il baisse, se retire et rentre enfin au solstice d'hiver dans son lit, laissant sur les terres qu'il a recouvertes un limon gras et léger... [Lire la suite]