Avril_2012_001L'ensemble de bâtiments à vocation religieuse construits par le sultan Muayyad tout près de Bab-Zuwailah comprenait une mosquée pour le prière du vendredi, une madrassa et deux mausolées. Roberts s'y rendit dans l'après-midi du 9 janvier 1839 après avoir passé la matinée à exécuter deux petites études à l'huile du mausolée du sultan Qaytbay.
L'intérieur de la mosquée édifiée entre 1416 et 1421 se présente comme une vaste salle hypostyle subdivisée en trois nefs soutenues par des colonnes à chapiteaux corinthiens de facture pré-islamique, sûrement récupérés ailleurs. Les plafonds à caissons peints et dorés, les fenêtres avec leurs cadres en stuc raffinés, le pupitre en bois et ivoire finement décoré, et la dikka ou tribune de l'imam (visible au centre de la lithographie) adossée à de graciles colonnettes de marbre, tout contribue à faire de cette mosquée l'une des plus belles du Caire. Et on regrette d'autant plus qu'elle ait été en grande partie détruite : la mosquée actuelle correspond en fait à l'un des quatre iwan originaux seulement.

Avril_2012_002

La litographie est de 1839 et la même, photographiée en 1995 (environ).