Dahchour, complexe funéraire de Sésostris III, tombe d'Ouret ; fouilles du Métropolitan Museum of Art (1994-num_risation_janvier11_0011995) , XIIe dynastie, période du règne d'Amenemhat II à celui de Sestrotis III (1932-1842 av. J.-C.)

Portés aussi bien par les femmes que par les hommes, les bracelets étaient un type de bijoux très répandu. Ces joyaux furent retrouvés, avec d'autres, dans une petite pièce murée de la tombe de la reine Ouret, mère de Sestrosis III. Ils sont formés de deux rangs de perles en or, turquoise, cornaline et lapis-lazuli. Longueur : 15 cm. Des fermoirs en or, décorés d'un motif en forme de tresse, assurent la fermeture des bijoux, grâce à un système de rainures et à languettes. Les deux petits lions en or insérés au centre des bracelets symbolisent le pharaon et possèdent sans doute une fonction protectrice.