mardi 26 janvier

Le prêtre Séthos et l'armée assyrienne de Sennachérib

A la tête de ce mouvement national se plaça une famille originaire de Saïs, qui forma la vingt-sixième dynastie. Ses trois premiers rois sont obscurs. Le quatrième est Psamétik, si connu par les récits d'Hérodote. Suivant cet historien, le dernier des rois éthiopiens, effrayé par un songe, aurait regagné ses Etats, en laissant le gouvernement du pays au prêtre Séthos. L'existence de ce prêtre de Vulcain est contestée. Hérodote n'en raconte pas moins les mythologiques récits dont les prêtres avaient rempli son règne. Ainsi une armée de... [Lire la suite]

dimanche 24 janvier

Psamétik

Histoire Ancienne 1880 par Victor Duruy En ce temps-là  disent les légendes conservées par Hérodote, l'Egypte était partagée entre douze princes. Un oracle avait annoncé que celui d'entre eux qui offrirait des libations à Vulcain dans une coupe d'airain serait le seul roi. Or, un jour que les douze chefs sacrifiaient à ce dieu, le grand prêtre leur présenta les coupes d'or dont ils avaient l'habitude de se servir en cette occasion ; mais il se trompa sur le nombre et n'en apporta que onze. Psamétik était au dernier rang ;... [Lire la suite]
mercredi 20 janvier

Voyage autour de l'Afrique

Histoire Ancienne 1880 par Victor Duruy Si le canal était abandonné, les expéditions maritimes ne le furent pas. Néko fit construire des flottes qui allèrent trafiquer sur les côtes de la Syrie et de la Palestine, et chargea les Phéniciens de faire le tour du continent africain, en partant du golfe Arabique et en revenant par le détroit des colonnes d'Hercule. Ce voyage dura trois ans, car les Phéniciens l'arrêtèrent plusieurs fois en route. Ils abordaient où ils trouvaient la terre propice et semaient du blé pour renouveler leurs... [Lire la suite]
mardi 06 octobre

Ses travaux ; l'obélisque de Louqsor

Au  bout de neuf ans, continue Diodore, Sésostris revint dans ses Etats, traînant d'immenses dépouilles et une foule de captifs qu'il fit travailler à l'assainissement et à l'embellissement de l'Egypte. Il bâtit des villes, éleva des chaussées, pour que les habitants pussent communiquer entre eux pendant l'inondation. Diodore lui attribue encore le partage de l'Egypte en trente-six districts appelés nomes, à chacun desquels il préposa un monarque chargé du recouvrement des impôts et des autres fonctions administratives ; mais... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 24 septembre

Premier établissement des Grecs en Egypte (656)

Cette révolution ouvrit pour l'Egypte une nouvelle période qui ne fut pas sans gloire. L'esprit de conquête se ranima, les entreprises maritimes recommencèrent, et les guerres avec l'Assyrie rétablirent momentanément l'ancienne influence de l'Egypte au dehors.Devenu seul roi avec le secours des étrangers, Psamétik s'appuya sur eux et appela un grand nombre de Grecs auprès de lui, en leur donnant des terres aux environs de Bubaste. Il leur confia même des enfants égyptiens auxquels ils enseignèrent le grec, de sorte que, depuis ce... [Lire la suite]
mardi 15 septembre

Prospérité de l'Egypte sous Amasis

Il s'occupait activement des soins du gouvernement, et on le voyait, depuis l'aurore jusqu'au milieu du jour, juger toutes les causes qui se présentaient ; mais il n'était pas ennemi des plaisirs honnêtes et d'un repos mérité. Comme quelque personnage austère lui en faisait reproche : "Ne savez-vous pas, lui répondit-il , qu'on ne bande un arc que lorsqu'on en a besoin, et qu'après qu'on s'en est servi on le détend ? Si on le tenait toujours bandé, il se romprait et ne serait bon à rien, quand il faudrait s'en servir. Ainsi de... [Lire la suite]
mercredi 09 septembre

Néko (616-595) Canal du Nil à la mer Rouge

Néko, son fils, porta comme lui ses armes en Palestine, battit et tua, à Mageddo, le roi de Juda, Josias, et donna la couronne à Joakim, dont il fit son tributaire (608). Il voulut aller plus loin et entamer la grande monarchie babylonienne : il s'avança jusqu'à l'Euphrate et prit Circesium (Karkémish) ; mais une seule défaite, que lui fit éprouver Nabuchodonosor, lui enleva toutes ses conquêtes et le rejeta en Egypte.Ce n'est pas dans ces guerres qu'est la gloire de Néko. Les communications, devenues plus fréquentes avec les... [Lire la suite]
samedi 22 août

Conquête de l'Egypte par les Perses (525)

Quand Amasis mourut, en 526, il avait déjà vu tomber sous les coups des Perses les rois des Mèdes, des Lydiens et des Assyriens : Astyages, Crésus et Balthasar, ses alliés ; le même sort était réservé à son fils Psamménit. Les nouveaux conquérants de l'Asie occidentale ne pouvaient laisser en dehors de leurs domaines un Etat si riche, et il n'y eut pas besoin de motifs puérils, comme ceux qu'Hérodote rapporte, pour décider le fils de Cyrus à mettre la main sur cette belle proie. Psamménit, vaincu à Memphis, fut mis à mort par Cambyse... [Lire la suite]
dimanche 16 août

Religion populaire : fétichisme ou culte des animaux

L'Egypte était renommée dans l'antiquité comme la mère de la superstition. Nul peuple en effet ne dégrada autant l'idée de la divinité. Non seulement les Egyptiens avaient beaucoup de dieux, mais encore ils allaient les prendre bien bas, jusque parmi les animaux. L'ichneumon, l'ibis, l'épervier, le crocrodile, le chat, le boeuf, étaient regardés comme des êtres divins, "de sorte, dit Bossuet, qu'en Egypte tout était dieu, excepté, Dieu, lui-même."En outre, les dieux d'une ville n'étaient pas ceux d'une autre ; de là des... [Lire la suite]