mardi 14 septembre

Les bouches du Nil

Les fleuves ont à leur embouchure la plus grande masse de leurs eaux. Contrairement à ce principe, le Nil diminue à mesure qu'il approche de la mer, parce qu'il reçoit en Egypte aucun affluent et qu'il y alimente de nombreux canaux de dérivation. Des cataractes de Syène, si célèbres dans l'antiquité et qui pourtant n'étaient pas bien terribles, jusqu'à Memphis, le Nil coule dans un seul lit. A la pointe du Delta, il se sépare et va se jeter dans la mer par des embouchures dont le nombre a souvent varié. Les anciens en connaissaient... [Lire la suite]

lundi 26 juillet

Limites de l'Egypte : le désert, le Nil et le Delta

L'Egypte est une vallée de 880 kilomètres de longueur, resserrée au sud entre deux chaînes de montagnes granitiques qui ne laissent parfois que quelques centaines de mètres entre leur pied et le bord du fleuve, mais qui s'écartent et finissent par disparaître en avançant vers le nord. De ce côté, l'Egypte est bornée par la Méditerranée ; au sud ; ses limites étaient peu certaines : on les place habituellement aux cataractes de Syène (Assouan), bien que cette frontière ait été souvent dépassée. En cet endroit, des rochers embrassent le... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 01 avril

Les Dieux de Memphis

Psammétique, Pharaon de la 26eme dynastie, fils de Râ - vie, santé, force, - roi de la Haute et Basse Egypte, avait la prétention de régner sur le peuple le plus ancien de la terre ; pour l'établir, il imagina un stratagème : il fit prendre deux jumeaux nouveau-nés et les confia à un berger qui gardait ses troupeaux dans des espaces solitaires.Les enfants devaient être élevés dans la compagnie des chèvres et des moutons ; il ne serait permis à aucun être humain de les approcher. Le berger avait l'ordre de demeurer toujours silencieux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,