mardi 27 février

D'Alexandrie au Caire, 6 décembre1888

Les jardins potagers qui entourent les villes sont d'ordinaires assez prosaïques ; ici, ils s'abritent sous des bosquets de palmiers d'une grâce charmante. Le train glisse au milieu d'une campagne enchantée ; puis il semble voguer sur le miroir du lac Maréotis où se reflètent d'élégants roseaux. Des vols d'oiseaux aquatiques s'enlèvent à notre approche. Un peu plus loin s'étalent des cultures. Des champs de cotonniers baignent encore dans l'eau ; des cannes à sucre élèvent leurs tiges d'un vert foncé à côté du sorgho plus maigre ; des... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 25 février

Ramlé, 5 décembre 1888

Nous nous promenons au delà de Ramlé, le Saint-Cloud d'alexandrine. Nous avons dépassé les villas fleuries où, sur le bord de la mer, les Alexandrins vont, pendant l'été, chercher l'ombre et la fraîcheur. Nous voici dans un délicieux bois de dattiers, dont les fruits pendent en régimes surchargés, s'arrondissant comme un cordon architectural, au bas de chapiteaux formés par les palmes ; les troncs semblent de superbes colonnes naturelles. Dans les clairières s'étalent des jardins irrigués, verdoyants de feuillages. Des femmes, en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 février

Alexandrie, 4 décembre 1888

Dans ce pays de lumière, des éclatantes couleurs, où tout invite à vivre au grand air, il faut bien avoir la monomanie des fouilles, des cryptes et des antiquailles, pour aller à la recherche de catacombes. Mai, après avoir tant vécu dans celles de Rome, comment ne pas tenir compte de celles ci ? Il existe en effet des catacombes à Alexandrie, hors, vile , au bord de la mer, où d'ailleurs le sol est perforé de bien des nécropoles appartenant à diverses civilisations. L'ancien cimetière des chrétiens y est plus remarquable par ce qui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 20 février

Alexandrie, 3 décembre 1888

Voilà bien les populations que nous étions venu chercher ; elles étonnent même les voyageurs qui ont vu l'Africain d'Algérie. Moins de noblesse pourtant, moins de finesse aristocratique que chez l'Arabe. Teints bistrés, traits empâtés, regards très caressants qui recèlent des étincelles ; costumes bariolés, races mêlées qu'on devine cosmopolites, tout est bien  nouveau, saisissant. On regarde de tous ses yeux, on écoute, sans se lasser, l'entrecroisement de plusieurs idiomes. Mais Alexandrie elle-même ? Y sommes-nous vraiment ?... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 février

En mer, 2 décembre 1888

Impressions de voyage en Egypte par Théophile Roller Pour affronter moins longtemps les inconstances de "l'élément perfide," nous avons traversé dans toute leur longueur la France et l'Italie, ne nous décidant à nous embarquer qu'à Brindisi. Vaines appréhensions ! La mer était calme et douce, brillante pourtant comme un miroir : "la mer d'huile," auraient dit les Italiens. Trois jours durant entre le ciel et l'eau, nous n'avons entendu que la sourde basse de notre machine à vapeur, le triste cri des mouettes qui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]