2353Les nombreux captifs ramenés par les pharaons de leurs expéditions avaient été condamnés aux rudes labeurs ; ils travaillaient aux carrières et creusaient des canaux ; ils fabriquaient des briques et construisaient des buttes pour contenir l'eau du Nil. Les exigences du maître donnèrent de la résolution aux esclaves, lorsque ce maître cessa d'être un pharaon puissant et victorieux devant qui tous tremblaient. On a vu le récit de la Bible sur l'exode des Juifs, voici la tradition égyptienne : les Impurs étaient en hostilité continuelle avec les villes de population égyptienne. Aménophis, pour en délivrer ses Etats, les relégua dans les carrières, à l'orient du Nil, et Avaris, l'ancienne forteresse des rois pasteurs, leur fut assignée comme retraite. Mais, réunis en ce lieu, les Impurs se constituèrent en corps de nation, sous le commandement d'un prêtre d'Héliopolis, nommé Osarsyph, qui leur donna des lois religieuses et civiles entièrement opposées à celles des Egyptiens. Ensuite, ayant relevé les fortifications d'Avaris, ils envahirent l'Egypte au nombre de 200 000 hommes. Aménophis se rappela une ancienne prédiction qui annonçait que l'Egypte tomberait pour treize ans au pouvoir des Impurs. Frappé d'épouvante, il s'enfuit en Ethiopie avec son armée et une multitude d'Egyptiens. Pendant les treize années que dura cette retraite ; l'Egypte essuya les plus affreux ravages. Enfin le jour de la vengeance arriva : Aménophis et son fils Ramsès rentrèrent en Egypte défirent les Impurs et les repoussèrent dans le désert.